1980-1999 : Les professionnels des services d’aide et de soins à domicile, des institutions d’hébergement et de l’hôpital se rencontrent régulièrement et mettent en œuvre une démarche qui correspond aux objectifs d’un réseau : il est créé une association de formation des professionnels «AGEROS » et une formalisation des rencontres mensuelles la «COGEREX ».

A partir de 1996 des circulaires, en particulier celle de novembre 1999 sur les réseaux de soins et d’aides conduisent le Centre Hospitalier Annemasse-Bonneville à proposer la formalisation d’un réseau de gérontologie ville-hôpital. Avec la circulaire de mai 2001 portant sur la création des Centres Locaux d’Informations et de Coordination (CLIC), est créée l’association chargée de recevoir ces financements avec le soutien de la Communauté de Communes 2C2A, de la Communauté de Communes Arve- Salève, du Centre hospitalier et du CCAS d’Annemasse. L’agrément CLIC label 1 est donné le 8 juillet 2002 par le préfet de Haute Savoie. La DDASS 74 ne versera pas la subvention 2002 prévue compte tenu de la mise en œuvre simultanée du schéma gérontologique départemental initié par le conseil général de Haute-Savoie.

Le 23 janvier 2003 le Président du Conseil Général de Haute-Savoie confirme son attitude en remettant en cause la création d’un CLIC tant que le schéma gérontologique départemental n’est pas validé par les élus.
Le premier trimestre 2003 est difficile, nous sommes dans le renoncement.

Fin mars 2003, la CRAM Rhône-Alpes nous apporte son soutien. Une convention trisannuelle de financement pour le développement d’un réseau de gérontologie sur les 3 cantons est signée. Il est convenu d’un comité de pilotage qui fixe les objectifs et les évalue tous les six mois.
Mai 2003, la DDASS 74 versera un financement de 35 000 € .

La première Assemblée Générale a lieu le 5 juin 2003
Le financement de la DDASS a lieu en août 2003. Désignation des membres du conseil d’administration, acceptation de la charte de fonctionnement avec notamment le rappel du principe de non intervention: «l’association de gestion du réseau de gérontologie est seulement un acteur d’animation, elle ne prendra jamais la place de ses partenaires. S’il est constaté des défauts, des manques de compétence dans le réseau, l’association aidera ses différents partenaires à trouver les solutions pour remédier à ce manque mais ne s’appropriera aucune nouvelle tâche ».

Du 15 Septembre 2003 à septembre 2004 présence d’une chargée de coordination. Poste non reconduit et remplacé par un secrétariat accueil.

Octobre 2004 : Le schéma gérontologique du Conseil Général a été validé. Le recrutement d’un coordinateur est en cours. La complémentarité de REGAR avec ce schéma est confirmée.

Aout 2008 : après la reconduction de secrétariat-accueil, il est décidé l'embauche d'une coordinatrice. Elle mène à bien les 1ères journées "Bien Vieillir" et développe le partenariat avec Alzheimer Haute Savoie.

Décembre 2011 : Nous sommes containts de procéder au licenciement économique de notre coordinatrice, la CARSAT mettant fin au financement du Réseau. REGAR poursuit ses objectifs avec le groupe des bénévoles. Certaines actions ne pourront être reconduites.

Avril 2015 : Le nouveau découpage territorial nous oblige à modifier notre sigle (les cantons d'Annemasse Nord, Annemasse Sud et Reignier n'existent plus). Nous devenons REGAARS: REseau de Gerontologie Annemasse-agglo, ARve et Salève. Fillinges ne parait pas dans ce sigle, la commune continue à faire partie de notre secteur d'intervention.